Le come-back de Kvyat


Définitivement cette silly saison est remplie de surprises !


Les rumeurs concernant un retour de Daniil Kvyat chez Toro Rosso se sont avérées vraies ce matin.


Une nouvelle qui est bonne pour l’écurie de Faenza qui va pouvoir compter sur l’expérience du russe, qui a d’ailleurs beaucoup couru chez l’équipe de Franz Tost.


En effet en 2014 Red Bull promet chez l’écurie soeur un des ses nouveaux jeunes espoirs. Pour sa première année Daniil Kvyat se débrouille très bien et éclipse son coéquipier plus expérimenté, un certain Jean-Éric Vergne. C'est donc en toute logique qu’après le départ de Vettel pour Ferrari en 2015, le russe prend la place de son éminent prédécesseur, il fera équipe avec le très rapide Daniel Ricciardo.

Hélas en 2015 la Red Bull est mauvaise et n’arrive pas à jouer la victoire mais Kvyat parviendra à terminer devant son coéquipier au classement final.

En 2016 la Red Bull semble bien meilleure mais Daniil ne pourra pas en profiter…

C'est lors de son GP national que le pilote Red Bull que Kvyat se tire du plomb dans sa carrière. Lors du premier virage celui-ci rate son freinage et fonce sur Vettel, l’allemand percute donc Ricciardo qui était sur sa gauche. La course de l’australien est bonne à mettre à la poubelle...Et c'est lors du second virage que Kvyat percute une nouvelle fois Vettel ce qui a pour conséquence d’envoyer le pilote Ferrari dans le décor.


La descente aux enfers pour Daniil Kvyat commence lorsque le docteur Helmut Marko décide de remplacer celui-ci par une jeune star montante nommée Max Vertsappen. Un choix qui va s’avérer juste puisque le néerlandais gagnera dès son premier essai lors du GP d’Espagne.

En 2017 Kvyat est conservé par Toro Rosso où il passera une saison totalement anonyme remplie de maigres performances et d’erreurs évitables. Il est remplacé en fin de saison par Pierre Gasly.

En 2018 il n’est même plus sur les grilles de départ mais est pilote de développement pour Ferrari.


Pour 2019 le Kvyat de 2014 doit revenir pour ne pas faire regretter à Red Bull de lui avoir offert cette seconde chance. Si Kvyat a gardé sa vitesse naturelle mais sait se montrer sage alors l’année prochaine devrait se passer sous de bonnes augures pour Daniil Kvyat.

Comments 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Pas encore inscrit ?
S'inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Retour à
Se connecter

S'inscrire

Retour à
Se connecter
Format de votre post
Article
Video
Audio