Le foot US reste encore trop marginal en France


Difficile de faire parler de soi quand, comme le foot US, on reste un sport très marginal en France. Pourtant, les centres de formations de développent, comme à Montpellier. Explications de Jean-Baptiste Bousquet.

Montpellier dispose d’un centre de formation. Comment fonctionne-t-il ? Peut-on aujourd’hui vivre du foot US en France ?

Nous avons lancé le centre de formation il y a trois ans. Il s’adresse en priorité aux cadets et juniors, mais est également ouvert aux séniors dans sa section performance. Il dispose de trois sections : développement, pour les joueurs souhaitant un apport technico-tactique plus poussé ; sport étude, pour les joueurs visant le haut niveau avec 6 entrainements et un préparateur physique (Cédric Corre) qui leur est consacré ; et enfin, la section performance qui s’adresse aux séniors issus du centre de formation et qui souhaite garder une certaine qualité et quantité d’entrainement. Nous songeons à élargir le public de celle-ci. Malgré cela, il n’est pas possible de vivre du foot US en France. Ou alors en tant qu’entraineur ou cadre technique .

Il existe trois pôles espoirs en France

Il existe également 3 pôles espoirs en France : Toulon, Pessac et Amiens. Ils sont gérés par la fédération qui a décidé de fermer celui de Toulon à la rentrée de septembre. Certains clubs ont aussi des sections dédiées à la performance, mais nous sommes parmi les plus avancés. Certaines ligues ont également lancé des centres d’entraînement régionaux.

Enfin, les Hurricanes soignent leur communication. Est-il difficile de faire parler du foot us dans les médias ?

Nous avons plus de 2000 fans sur facebook, mais cela ne représente pas grand-chose. L’accès aux grands médias est difficile en dehors des reportages sur le ton anecdotique pendant la période Superbowl. Néanmoins, nous avons eu un très bon article dans le midi libre la semaine dernière concernant notre centre de formation.

Beaucoup ne savent pas qu’il y a du foot US à Montpellier

Pour notre communication soignée, il faut la mettre au crédit de Dario Viallet, le président du club. Je tiens aussi, au passage, à remercier Jordan Motyl pour la web série, Ghislain Guenard pour les photos de matchs et Benjamin Choné pour les visuels « brlam brlam » dont il a le secret.

Malgré tout cela, nous croisons encore beaucoup de gens qui ne savent pas qu’il ya du football américain à Montpellier. Cela reste encore un sport marginal en France.

Recueilli par Nicolas Zarrouk
Crédit photo : Ghislain Guenard pour les Hurricanes

Comments 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

Pas encore inscrit ?
S'inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Retour à
Se connecter

S'inscrire

Retour à
Se connecter
Format de votre post
Article
Video
Audio